Témoignage de Guillaume Maratchia sur son expérience de la VAE

La VAE, une opportunité pour Guillaume Maratchia - Reportage "clés pour l'emploi" sur Antenne Réunion JT 19h 09/11/2017

 

Conseiller fruits à la Chambre d’Agriculture de La Réunion, Guillaume Maratchia a obtenu sa licence par le biais de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

 

Guillaume Maratchia a 33 ans, et il est technicien conseiller fruits à la Chambre d’Agriculture de La Réunion. Ce fils d’agriculteur, titulaire d’un BTS agricole en production fruitière a toujours été en contact avec la terre. Il compte bien le rester et pour cela, il décide de procéder à une validation des acquis de l’expérience (VAE).


Selon les nouvelles règles du code du travail : dans son secteur d’activité, tout technicien devra posséder a tout prix une licence pour exercer et il n’a pas voulu rester sur la touche.

 

Un Bac + 3 imposé par l’Europe en 2021

"J’ai surtout fait la VAE pour avoir un diplôme supérieur, en passant à un Bac + 3. Sachant que, d’ici 2021, l’Europe va demander à ce que les salariés de la Chambre d’Agriculture soient titulaires d’un Bac + 3. J’ai anticipé cette demande de l’Europe."


Dans le cadre de cette VAE, Guillaume Maratchia a décroché sa licence au bout de 10 mois en effectuant 20 heures de travail par semaine. Même si cela n’était pas évident de cumuler travail, formation et vie de famille. La validation des acquis de l’expérience a été pour lui une véritable aubaine dans l’évolution de sa carrière. Il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

 

"Acquérir plus d’expérience et rester compétitif"

"J’espère faire un Master d’ici deux ou trois ans, pour acquérir plus d’expérience, et surtout de rester compétitif sur le marché du travail."

 

Accompagnement technique et appui méthodologique à l’Université

Pour la licence qu’il a décroché, le technicien de la Chambre Verte a bénéficié d’un accompagnement technique et d’un appui méthodologique à l’Université de La Réunion. Avant de passer une soutenance de mémoire devant un jury.

[Contactez le service VAE de l'université]